Fondation RAVI : « Mission Zéro-Chômeur »
Mise en oeuvre du projet Fast Job and Food à Kagrin

Fast Job and Food : Kangrin prend de l’avance

462 0

Dans le cadre du déploiement du concept « Fast Job and Food », des missions de mobilisation sociale et de prospection avaient été menées en début janvier dans diverses localités du Burkina Faso par la Fondation RAVI. Un mois après, les choses avancent à pas de géant dans le village de kangrin dans les environs de Ouahigouya. Les experts de la Fondation y ont effectué une mission pour des travaux d’aménagement.

La mission a séjourné dans le village de Kangrin une dizaine de jours durant. Sous la supervision de Aziz SARA, l’expert en Bâtiment et Travaux Publics (BTP) de la Fondation, des travaux de construction de bassins piscicoles d’aménagement de champs agricoles ont été effectués. Les basins piscicoles d’une capacité de 100 m3 ont été construits pour recevoir une quantité importante de poissons dits le clarias. Ils permettront de produire en masse de variété pour nourrir la population de Kangrin comme le veut le concept Fast Job and Food.

Puisque le concept implique l’intégration de plusieurs domaines de métiers, des champs agricoles d’une superficie d’environ 3800 m² ont été aménagés. Immédiatement, du maïs a été semé avec l’ambition de récolter avant la saison des pluies. Cela permettra au village, en plus d’avoir du poisson, d’avoir également du maïs en permanence indépendamment des saisons.

Harouna SAWADOGO, le promoteur de ce site et bénéficiaire de l’accompagnement de la Fondation RAVI a ainsi pu trouver le chemin de son entreprise et a même plus créée de l’emploi à d’autres personnes. Car la construction du bassin piscicole a impliqué la participation d’un personnel composé de cinq personnes dont un ingénieur des travaux en Génie Civil, deux maçons et deux manœuvres, qui ont travaillé pendant cinq jours pour la réalisation de l’ouvrage.

 L’aménagement du champ agricole a, quant à lui, consisté au sarclage, à la réalisation du système d’irrigation gravitaire « yambé » et a nécessité la participation d’une vingtaine de jeunes et des femmes (certains parmi les déplacés) recrutés et payés pour ce faire.  Son site avait au préalable bénéficié de l’installation d’un forage fonctionnant sur plaque solaire en 2019. Il pourra ainsi désormais utiliser l’eau de ce forage pour la pisciculture puis l’agriculture. C’est donc une chaîne de métier qui est entrain de se mettre en place dans ce village.

En rappel, le concept « Fast Job and Food » consiste en la production rapide de nourriture par la création de l’employabilité durable. Après la mobilisation sociale de début janvier, c’était la phase de mise en œuvre pratique du concept. La population de Kangrin est satisfaite de cette initiative et espère que les travaux s’étendront sur plusieurs hectares afin qu’il y’ait abondamment et de façon permanente du travail et de la nourriture.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *